Sabrina

Victime d’un viol collectif à l’âge de 16 ans, Sabrina ne s’est rendu compte qu’elle était enceinte qu’au bout du troisième mois, lors d’un examen de routine à l’hôpital. Au choc de cette nouvelle s’est ajoutée la colère de sa famille: furieux contre elle, ses frères lui ont pourtant interdit d’avorter, préférant s’en remettre à Dieu pour que l’enfant à naître soit grand et vigoureux.
Aujourd’hui, Sabrina a 20 ans, et son fils Moko, 4 ans. Elle assume désormais seule la charge de son enfant. Malgré le viol qu’elle a subi, elle garde confiance et espère rencontrer un homme « sérieux et attentionné », un homme qui pourra la protéger et la prendre en charge, elle et son fils. Aujourd’hui elle n’est pas sûre de vouloir un autre enfant. Pour espacer les naissances comme elle le souhaiterait, Sabrina ne dispose d’aucune connaissance sur les méthodes de planification familiale. Mais de toute façon, peu importe son désir, elle se dit que la décision finale appartiendra à l’homme qui partagera sa vie.

Photo : Luc Valigny – Figure

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!